750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bulles de vie

La visite d'une usine agro-alimentaire #Sodebo

10 Juillet 2018, 06:11am

Publié par Bulles de vie

La semaine dernière, je suis partie à l'autre bout de la France (venant de Nice, la Vendée est à l'autre bout pour moi !) pour découvrir l'usine de Sodebo. J'y allais en tant que consommatrice, mais cette expérience m'a tellement plu que je voulais vous partager ça sur le blog. 

C'était la première fois que je visitais une usine. En tant que passionnée de food, j'avais très hâte ! Moi qui adore découvrir l'envers du décors, voir la fabrication des produits, en savoir plus sur les marques, cela ne pouvait pas mieux tomber. C'est parti pour le récit d'une journée de folie😉

Je suis arrivée la veille à Nantes, car il y a peu de vol Nice-Nantes. L'hôtel était à 10 minutes à pied de l'aéroport, autant vous dire que c'est hyper pratique de ne pas à se soucier des bus ou des navettes pour relier le centre ville, surtout que je suis arrivée à 21h et que je repartais le lendemain à 8h !

Le jour J, après une bonne demi-heure de route, nous arrivons enfin sur le site. Des locaux de folie ! Des grands open space, des baby-foot et des tables de ping-pong dans les salles de pause, une cantine, une crèche... Euuuh M. Sodebo, je peux venir travailler chez vous ? Vous avez une petite place au service com pour moi ? Blague à part, les lieux sont rénovés et très beaux. Bien sûr, je n'ai vu que le beau côté des choses et cela n'empêche pas la charge de travail à côté, j'imagine aussi parfois le stress. Bref la réalité du travail quoi !

Sodebo fabrique TOUT sur place. Toutes ses usines sont en Vendée. Le site fait 120 hectares, c'est pour dire ! De notre côté, nous avons visité l'usine des sandwichs. Ce que je ne savais pas, c'est qu'il faisait eux-mêmes leur pain ! 

Quand on entre dans l'usine, on voit plein de tapis roulants et de machines de partout. Tout est automatisé au maximum pour aller plus vite. C'est la folie. On voit les patons de pain arriver, être mis dans des moules, passer à la cuisson, se faire démouler... Ils vont ensuite en "salle de repos" (j'ai oublié le terme exact, mais ils ont besoin d'un temps d'attente avant de pouvoir être utilisé) avant de passer à l'étape sandwich : couper les pains, les garnir et les emballer. 

Je vous résume rapidement car je ne peux pas vous décrire chaque étape et chaque machine, mais j'avais l'impression d'être dans les reportages à la télé lorsqu'on voit les fabrications des produits alimentaires dans les usines. C'était exactement ca.

Durant cette visite, j'ai appris notamment qu'en plus de faire son pain, Sodebo faisait aussi sa charcuterie et cultivait même ses salades la plupart de l'année (il y a un champs de salades à côté !). D'ailleurs, quand j'ai vu la fabrication du pain, j'ai tout de suite pensé au marché du pain précuit : perso, j'ai toujours une baguette dans mon placard pour les jours où je n'ai plus de pain. Je trouve ça hyper pratique et une bonne alternative quand on n'a pas le temps d'aller chez le boulanger. A part La Boulangère, il n'y a quasi aucune marque présente dans les rayons donc il y a un marché à saisir...

La visite d'une usine agro-alimentaire #Sodebo
La visite d'une usine agro-alimentaire #Sodebo

Après cette visite, place au déjeuner où nous avons fait un petit atelier culinaire. Et oui, la folle de food que je suis était encore ravie :) Atelier en toute simplicité : le chef nous avait préparé des pâtes à pizza, que nous devions garnir à notre guise, selon les ingrédients dispo. Nous étions 2 par 2, et le hasard fût que je sois en duo avec un Antibois, et nous avions face à nous 2 personnes du nord. Nous avons donc fait la pizza aux saveurs du sud, face à la pizza aux saveurs du nord. De notre côté, c'était donc parmesan, mozzarella, tomates séchés, olives, un peu de jambon cru et quelques brins de salade. Une recette basique et très simple, mais très bonne ! A regret, chacun a fait sa recette dans son coin, je n'ai donc pas trop pu voir ce qu'avait fait les autres😕 J'ai essayé de faire ma curieuse en demandant les recettes de certaines personnes et en scrutant les fours pour voir les pizzas cuire, mais je n'ai pas osé faire le tour de toutes les tables^^

L'après-midi, nous avons échangé avec la marque pour continuer de découvrir leur façon de travailler, puis nous sommes retournés à l'aéroport. Et là, je vous épargne les soucis de vol et les retards, nous sommes restés coincé 1 heure dans l'avion avant de pouvoir décoller, merci Air France. 

Ce que je retiens avant tout de cette visite, c'est toutes ces machines, cette rapidité de production. Autant je m'en doutais, mais le voir en vrai, c'est totalement différent. C'est fou de voir à quel point les machines peuvent tout faire aujourd'hui, de voir défiler autour de nous des milliers de produits. Cependant, elles ne remplacent pas l'humain sur tout, notamment sur des détails (l'alignement du jambon sur le pain, la préparation de certaines commandes). Pour la passionnée de food que je suis, découvrir une usine agro-alimentaire, c'était juste du bonheur ! Même si je suis une consommatrice très occasionnelle de sandwichs, j'ai adoré cette visite et maintenant je n'ai qu'une envie : découvrir d'autres usines ! 

Et pour finir, la question qu'on se pose tous : est-ce que je vais consommer plus de produits Sodebo ? Pour ma part, j'en consomme de manière ponctuelle, principalement des pizzas et des galettes, je trouve ça pratique de temps en temps (d'ailleurs j'aimerai trop visiter l'usine à pizzas <3) car il n'y a rien à faire si ce n'est mettre dans le four. Je pense que ma consommation restera la même (j'ai aussi parfois été déçue de certains produits), c'est-à-dire une à deux fois par mois. Par contre c'est vrai maintenant que je vais guetter les nouveautés et je serai sans doute plus curieuse de goûter un produit Sodebo qu'un autre. Et surtout, cela me rappellera des souvenirs. Encore un grand merci Sodebo pour cette visite et cette organisation !

La visite d'une usine agro-alimentaire #Sodebo
Commenter cet article