Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bulles de vie

J'y suis allée : le Carré Llorca {Nice}

23 Octobre 2015, 14:38pm

Publié par Bulles de vie

C'était il y a un mois jour pour jour mais je m'en souviens comme si c'était hier. Ce resto, cela fait un moment que je voulais le tester, depuis un an exactement. Depuis que je suis allée au restaurant de l'Hôtel Restaurant Alain Llorca à La Colle sur Loup. Un déjeuner gastronomique avec une vue panoramique sur Saint-Paul et La Colle. Une merveille. Je voulais vous en parler sur le blog mais ce souvenir est chargé d'émotions pour moi (la dernière sortie que j'ai pu faire avec ma grand-mère... j'en ai les larmes aux yeux rien que d'y penser) que je préfère le garder en moi pour le moment. 

Les frères Llorca sont des chefs connus et réputés dans notre région. J'en entendais que du bien, j'en avais déjà parlé avec des amateurs de gastronomie et leurs restaurants sont référencés au guide Michelin. Ils ont 3 établissements (classés du plus au moins gastronomique/prestigieux) : l'Hôtel Restaurant de La Colle, le Café Llorca à Vallauris et le Carré Llorca à Nice. Le restaurant à Nice étant près de chez moi, je passe régulièrement devant et à chaque fois il me fait envie. Alors le mois dernier, pour fêter un anniversaire et le démarrage de nouveaux projets c'était décidé, nous allons au Carré Llorca !

J'y suis allée : le Carré Llorca {Nice}

Lorsque nous sommes arrivés (un peu tard un jour de semaine), il n'y avait pas grand monde dans le restaurant, une ambiance plutôt calme et intimiste. Le serveur nous a très bien accueilli et nous a même proposé de choisir notre table : le restaurant est composé de 3 espaces (un au rez-de-chaussée, un avec la vue sur la cuisine, et un dernier à l'étage). Forcément, nous avons choisi la vue sur la cuisine pour voir les chefs préparer nos plats, c'est toujours un beau spectacle :) 

La carte est assez restreinte avec 4 entrées et 5 plats au choix. Mais cela montre qu'ils travaillent vraiment avec produits frais et de saison !

J'y suis allée : le Carré Llorca {Nice}

Moi qui ne bois pas d'alcool et ne prends jamais de cocktail ou d'apéro (et oui, je ne suis pas du tout apéro que voulez vous...) j'étais tellement contente ce soir là de fêter bon nombre de choses que je me suis lachée avec... un cocktail au champagne et passion ! Oui oui, moi, un cocktail au champagne, je sais, c'est exceptionnel. Je l'ai trouvé un peu fort au début mais au fil du repas il s'est adouci et je l'ai bu avec plaisir. Avec, nous avons d'ailleurs eu droit à un amuse bouche : une soupe de tomate et piment d'espelette. Une petite soupe un peu veloutée, relevée avec le piment d'espelette, très bonne et agréable en attendant nos plats. 

J'y suis allée : le Carré Llorca {Nice}

En entrée, nous avons opté pour une brandade de morue et bolognaise de tomate fraiche, et l'entrée du jour : une salade de la mer façon salade césar. Très bon, très fin. Et comme vous pouvez le voir sur les photos, les entrées sont plutôt bien servies en terme de proportions (surtout la salade !).

J'y suis allée : le Carré Llorca {Nice}

Pour les plats :

- Loup entier rôti, vierge d'asperges vertes et brocoletti à la verveine : le loup arrive entier (comme son nom l'indique) et le serveur propose de le préparer sous nos yeux... Le voilà donc en train de le découper, enlever les arêtes,... bref il n'y a plus qu'à manger ! La garniture (les petits brocolis) sont servis dans un petit bol à côté et son juste croquant (façon wok).

- Rognons de veau en persillade, galette de pomme de terre aux herbes : dans cette assiette, les rognons dominent et sont servis en bonne quantité, il n'y a rien à dire de ce côté là ! Ils sont tendres et fondants. Les galettes de pomme de terre sont fines comme des pancakes et s'imprègnent ainsi très bien de la sauce du plat.

- Colinot à la tapenade aux figues rôties et frites de socca (mon plat) : un beau morceau de poisson, cuit pile comme il faut, avec la tapenade (pas trop forte) au centre. Le mariage figues/tapenade/poisson était très bon, je n'y avais jamais pensé. Les frites de socca (=spécialité niçoise à base de pois chiche) étaient croustillantes, parfumées aux olives, et beaucoup plus légères que la socca traditionnelle (un peu bourrative parfois il faut dire). Moi qui adore manger mes plats chauds (voir très chaud, j'ai une tendance à les remettre au micro-ondes au milieu du repas...) là, je n'étais pas déçue : les frites venaient d'être cuites, elles étaient tellement chaudes que j'ai dû attendre un peu avant de les manger (c'est dire !) et le poisson également était bien chaud, je me suis régalée. 

J'y suis allée : le Carré Llorca {Nice}

Pour le dessert (parce qu'on ne finit jamais un repas sans dessert, surtout au resto, c'est le meilleur moment !), chez Llorca, on nous amène un plateau avec l'ensemble des desserts et... il n'y a plus qu'à choisir : le serveur nous les présente un par un et je peux vous dire que même le dessert qui ne vous tente pas forcément de base vous fait envie... Dur choix !

Nous avons opté pour :

- Un Baba au rhum : il est tellement parfumé de base que le rhum servi à côté n'est pas nécessaire. Le baba est moelleux et la crème est bien arômatisée au rhum aussi, bref, un baba comme il se doit.

- Un tiramisu : le tiramsu de Jean-Michel Llorca est revisité façon entremets. Il est moins coulant/crémeux que la version traditionnelle, il est plutôt mousseux et plus léger, mais on retrouve le goût du tiramisu avec une mousse mascarpone et une crème au chocolat et au café.

- Le rocher caramel : j'avais déjà goûté ce dessert et... impossible de choisir autre chose... Un glaçage amande, un biscuit aux noix, une mousse au chocolat au lait et un coeur coulant au caramel. Une pure merveille. Je n'ai pas goûté tous les desserts de Monsieur Llorca, mais alors celui-ci est à TOMBER. 

Source : http://www.carrellorca.com/

Source : http://www.carrellorca.com/

Je suis partie de ce restaurant EN-CHAN-TEE. J'étais déjà conquise par les frères Llorca mais je le suis encore plus. L'accueil et le service était très agréable, le responsable nous a même serré la main en partant. On nous a laissé prendre notre temps entre les plats, laissé le temps de parler après le dessert. Nous sommes partis du restaurant vers 23h sans voir le temps passer.

Côté prix, c'est quasi le même prix (voir à peine plus cher) que les restaurants "classiques" mais la nourriture y est mille fois meilleure et la qualité n'est pas comparable. Entre une pizza à 13/15€ et un colinot à la tapenade (avec des frites de socca !) à 18€, mon choix est vite fait. D'autant plus qu'on ne voit pas les serveurs courir, s'énerver, faire des allers retours, bref, nous sommes au calme. 

Enfin, un point dont je me méfiais aussi était sur la quantité des plats : j'avais peur qu'il n'y ait rien dans l'assiette ! Et bien pas du tout, les assiettes sont bien remplis, bien garnies, je peux vous dire que nous sommes ressortis rassasiés. 

En un mot, Messieurs les Chefs Llorca, je vous aime. Vous faites partis de mes restaurants favoris sur la Côte et je retournerai chez vous bien volontiers dès que j'en ai l'occasion. On y est bien accueillis et on mange comme des princes. D'ailleurs le déjeuner dans le restaurant gastronomique de La Colle est à 42€ (hors boisson), ce qui est raisonnable je trouve au vu de la qualité et quantité des plats et du cadre. Il me tarde d'y retourner (et peut-être pouvoir ainsi vous en parler sur le blog plus facilement ?). 

Voir les commentaires

Tarte soleil tapenade et parmesan

18 Octobre 2015, 18:04pm

Publié par Bulles de vie

Je ne vous présente pas la tarte soleil, on en voit partout sur les blogs depuis plusieurs mois, et c'est encore plus à la mode depuis que la talentueuse Emilie du blog Plus une miette dans l'assiette a publié son livre de recettes aux éditions Marabout (je vous conseille fortement de le feuilleter, vous y trouverez plein de jolies recettes et des inspirations pour vos tartes soleil !).

J'avais beau voir ces tartes fleurirent de partout, avoir plein d'idées pour en faire, je n'en avais jamais réalisé, allez donc savoir pourquoi (moi, la fan de tarte !). Voilà donc qu'hier soir, armée de mes 2 pâtes feuilletées, je me suis dit que c'était ENFIN l'occasion d'en faire une. Forcément, fidèle à mon sud chéri et ma région que j'aime tant, j'ai choisi d'y mettre une bonne dose de tapenade. Même si le froid est arrivé cette semaine, j'avais encore envie d'entendre chanter les cigales dans mon assiette (histoire de rêver un peu).

Tarte soleil tapenade et parmesan

Ingrédients :

- 2 pâtes feuilletées

- Un pot de tapenade

- 50 grammes de parmesan

Etaler une première pâte feuilletée.

Mettre dessus une bonne couche de tapenade (suffisamment pour donner du goût !) jusqu'à 2 cm des bords.

Verser le parmesan.

Recouvrir le tout de la deuxième pâte feuilletée et bien souder les bords.

Puis procéder au découpage du soleil : poser un verre au centre, puis couper des bandes pour faire les rayons. Torsader ensuite chaque rayon délicatement.

Petite astuce pour avoir des rayons réguliers : couper la tarte en 4, puis couper chaque part en 2, puis à nouveau en 2. Vous aurez ainsi vos rayons de la même taille plus facilement.

Tarte soleil tapenade et parmesan

Résultat ? J'adore la pâte feuilletée, j'adore les tartes/feuilletés/friands, je suis une fan de tapenade... donc j'étais OBLIGEE d'aimer les tartes soleil ! Pour l'apéro, c'est vrai que c'est top car c'est original et chacun peu piocher un rayon du soleil à sa guise. Mais je trouve aussi que c'est sympa pour un repas vite préparé, avec une salade, et chacun prend sa part du soleil ! Ca change du friand au fromage ou de feuilleté chèvre épinards de chez Picard... Et on peut aussi faire des tartes soleil bi-goût, en tartinant sur chaque moitité une crémade différente : tapenade, pistou, caviar d'aubergines, crème de tomates,... 

Bien sûr, je ne parle pas des versions sucrées (rien qu'en l'écrivant j'ai 1 000 recettes qui me viennent en tête) : chocolat, caramel, noix de pécan, confiture,... il n'y a que l'embarras du choix !

En un mot pour terminer mon article, je dirai qu'essayer la tarte soleil c'est... l'adopter ! Elle peut s'adapter à plusieurs types de consommation (déjeuner, diner, goûter), peut se manger chaude ou froide et est déclinable à l'envie. Bref, à votre imagination et à vos pâtes feuilletées !

Voir les commentaires

Schär : les produits sans gluten

6 Octobre 2015, 08:00am

Publié par Bulles de vie

Le sans-gluten est de plus en plus courant et répandu, on peut trouver maintenant des produits facilement dans nos supermarchés, pas forcément besoin d'aller dans le commerce bio à l'autre bout de la ville ou dans une boutique de diététique. Et c'est tant mieux pour les personnes qui y sont allergiques ou intolérantes. De mon côté je peux manger du gluten sans problème, et je mesure ma chance car quand j'ai des clients qui viennent me voir (je travaille dans le commerce alimentaire) et qui me demandent ce que j'ai sans gluten je réponds... que je n'ai rien... Il y a forcément du gluten, ou tout du moins des traces. Cependant, j'aime m'intéresser aux différents modes d'alimentation, aux différents régimes (que ce soit par choix ou par contrainte), aux nouveaux produits... C'est ainsi que j'ai connu la marque Schär et découvert leurs produits sans gluten.

Schär : les produits sans gluten

Schär est le leader européen dans la fabrication des produits sans gluten et est pionnier dans la recherche, la sensibilisation et les services autour de la maladie coeliaque (=intolérance permanente du système immunitaire au gluten). Le créneau de l'enseigne est de proposer des produits permettant aux consommateurs de mener une vie normale, de prendre le fait de devoir manger sans gluten comme une chance pour parvenir ainsi à une alimentation saine et équilibrée. Le service de recherche et développement cherche donc à élaborer des produits de qualité et naturels. Par exemple, les taux de sucre et de sel sont réduits en permanence, les fibres alimentaires et les céréales sont quant à elles plus elevées dans le pain, les huiles végétales, les farines et protéines utilisées sélectionnées sont de haute qualité. Chaque matière première est contrôlée et Schär cultive ses propres champs. D'autre part, la totalité des produits de la marque sont sans édulcorant artificiel, sans exhausteur de goût, sans colorant ni OGM.

Schär : les produits sans gluten

Chez Schär, il y a plus d'une centaine de produits, avec 30 nouveautés chaque année. Il y a des produits pour tous les moments de consommation, du petit déjeuner au diner, mais aussi pour cuisiner avec des farines et des préparations, des produits surgelés ou du pain... Bref vraiment de quoi manger normalement, mais sans gluten.

Forcément, après avoir appris tout ca, j'étais plus que curieuse de goûter. Le sans gluten, ca vaut quoi ? Est-ce que les "on dit" que j'ai entendu sont vrais ?

Pour ma part, j'ai testé 3 produits de la gamme "Gâteaux et biscuits" :

- Fruit bar : barre fourrée à la figue et à la prune

- Chocolix : barre nappée au chocolat au lait et fourrée au caramel

- Biscotti con cioccolato : biscuits nappés au chocolat 

Je ne vais pas citer les marques, mais à la description vous comprenez tout de suite quelles sont les équivalences "avec gluten". Du coup, est-ce que mon palais habitué à ce goût allait sentir une différence ? Et bien... NON ! Et à ma grande surprise je dois dire. J'ai beaucoup aimé ces 3 produits. Si je ne savais pas qu'ils étaient sans gluten à la base, je ne l'aurai même pas remarqué. Ils sont bons, ils sont croquants, ils sont (surtout !) gourmands. La barre au chocolat et caramel est top, le caramel coule comme il se doit. J'ai adoré la prendre avec mon café, parfait pour le petit en-cas plaisir. La barre aux figues était bien fruitée, j'ai facilement retrouvé le goût de la figue et je sentais même les petits grains du fruit. Celle-ci, je l'ai réservé pour mes en-cas sans envie de chocolat (oui oui, ca m'arrive parfois). Et pour les biscuits, le paquet est parti bien vite, comme les autres que j'ai l'habitude de manger. Ils sont croquants, chocolatés, biscuités, bref, un bon biscuit au chocolat quoi !

Au final, j'ai été très agréablement surprise après avoir goûté ces 3 produits. Je dois dire qu'au début, j'avais un peu peur de trouver ça trop fade, trop mou, trop amer ou trop... Bref je ne sais pas mais je reconnais que j'avais quelques à priori. Puis ces à priori se sont envolés directement après avoir croqué dans les barres et les biscuits. C'est BON, c'est gourmand, rien à dire ! En fait, clairement, je n'ai pas vu la différence avec mes produits du quotidien, et c'est ce que j'ai particulirement apprécié. Bluffée je suis !

Est-ce que je vais continuer à consommer des produits sans gluten ? Au quotidien non, mais de temps en temps oui, j'ai bien envie d'introduire quelques produits sans gluten dans mes placards. La gamme de Schär est tellement étendue que maintenant j'ai envie de goûter des produits comme les pâtes, le pain ou les farines ! Surtout qu'il y a une grande base de recettes sur leur site internet, qui semblent très appétissantes. Goûter a attisé ma curiosité alors pourquoi ne pas continuer la découverte et ainsi modifier un peu mes habitudes alimentaires ?

Source : http://www.schaer.com/fr

Source : http://www.schaer.com/fr

Voir les commentaires

Les intempéries dans mon sud

4 Octobre 2015, 13:49pm

Publié par Bulles de vie

Les intempéries dans mon sud

Hier soir, 20 heures à Nice : je suis en train de rentrer chez moi. Il pleut, il pleut même fort, mais je n'y prête pas plus attention que ça. C'est le deuxième jour de mauvais temps, cette averse est la suite logique du combo gris, froid, pluie. Il continue de pleuvoir toute la soirée avec gros orage et éclairs en prime. Monsieur Météo ne rigole pas ce soir. Puis je vais me coucher en espérant que "ça aille mieux demain".

Et ce matin au réveil, le choc en allumant la radio : les Alpes Maritimes font la une de l'actu pour causes de violentes intempéries. En 3 heures, ce sont des mois de pluie qui sont tombés dans notre beau département. Le bilan est provisoire, mais il est déjà lourd : 13 morts dans une maison de retraite à Biot, 70 000 foyers privés d'électricité dans la soirée et 30 000 qui le sont toujours. Le trafic ferroviaire perturbé, l'autoroute fermée, des voitures ont été emportées avec le torrent des eaux. Le match de foot qui se déroulait au stade a été interrompu, et ce matin le Triathlon de Nice ainsi que la course Courrir pour une fleur ont été annulées.

Je suis émue, je suis bouleversée, je suis touchée par ces dégâts qui ont eu lieu à quelques kilomètres de chez moi. Je n'en reviens pas. Entendre cela en boucle aux infos, savoir que les émissions ont fait des éditions "spéciales intempéries", qu'il y a des reporters dépêchés sur place... Oui c'est le traitement normal d'une information de cette importance me direz vous, mais de savoir que c'est chez moi me fait quelque chose. Tout est calme autour de moi mais dans ma tête, c'est la tempête.

Sur internet, je vois des photos de la catastrophe. J'ose à peine y croire, je ne réalise pas. Il y a la photo d'un boulevard à une rue de chez moi qui est inondé. A UNE RUE !!! A une heure ou deux heures près j'aurai pu me retrouver à pied au milieu de cette rivière.

Bien sûr, j'appelle et je prends des nouvelles de ma famille et amis, surtout ceux du secteur de Cannes et Mandelieu, bien plus touché que Nice. Tout va bien heureusement, mais certains sont toujours sans électricité et avec le sous sol innondé. D'autres étaient sur la route au moment des intempéries et ont mis entre 2 et 3 heures pour faire un trajet qui met habituellement 30 minutes. Autoroute bloquée, circulation dangereuse.

En partant travailler ce matin, la ville était calme, paisible, sereine. Mais on voyait les dégâts de la veille, avec les rues sales, des traces de boues, des palmiers mal en point,... Dans la rue, dans le bus, dans les commerces, on ne parle que de ça.

Choquée et émue, les émotions s'entremêlent dans ma tête. J'ai une grande pensée à toutes les victimes et tous les sinistrés, qui sont mes voisins ou qui habitent à une vingtaine de kilomètres à peine. Vite que tout rentre de l'ordre et que tout aille mieux. Mais c'est un week-end dont on se souviendra dans les Alpes Maritimes.

Pour terminer mon article une petite photo du ciel bleu que j'ai pris ce matin, comme un signe que le vent tourne et que la tempête est passée. Le soleil est revenu, qu'il continue de briller pour nous aider à réparer tous ces dégâts.

Voir les commentaires

J'ai testé : les préparations Lindt

2 Octobre 2015, 08:00am

Publié par Bulles de vie

J'ai une meilleure amie en or. Une meilleure amie que je vois toutes les semaines, avec qui je partage mes joies et mes doutes, des potins et des ragots, les nouvelles des uns et des autres, les projets et les avancées de la vie,... Bref quand on se voit on a toujours plein de choses à dire. Et voilà pas que l'autre jour, elle arrive en me disant "j'ai quelque chose pour toi" et sort de son sac... une préparation pour gâteau Lindt ! Elle avait été en Italie et avait pensé à moi en voyant le produit, étant donné qu'elle sait que j'adore cuisiner, que j'adore les gâteaux et le chocolat et que j'adore tester les nouveaux produits. Bref, moi et ma nouvelle préparation, nous étions toutes contentes et nous avions hâte d'être le week-end pour la tester. A moi le moelleux au chocolat !

J'ai testé : les préparations Lindt
J'ai testé : les préparations Lindt

Pour la préparation, c'est, comme les produits des autres marques, très simple et très rapide : il faut mélanger 3 oeufs et 20 centilitres de crème liquide à la préparation et le tour est joué. En 5 minutes c'était fait, surtout que j'ai sorti mon robot alors je n'ai pas eu grand chose à faire ! Ensuite 35 minutes de cuisson à 175 degrés et c'est prêt. 

J'ai testé : les préparations Lindt

Alors il donne quoi ce moelleux au chocolat Lindt ? Il a bien gonflé, il est bien moelleux, aérien, plutôt léger côté texture ! Et surtout, il est fort en chocolat, bien parfumé, bien prononcé. C'est un moelleux au chocolat TRES chocolat comme on dit ! Pour le coup Lindt n'a pas été radin sur la quantité... Une bonne surprise qui ravie les papilles :)

Je ne sais pas si on peut trouver ces préparations en France, mais peut-être dans les boutiques Lindt ? Je ne peux pas aller vérifier pour la simple raison qu'il n'y a pas dans le sud de la France, mais en tout cas, s'ils n'en vendent pas, c'est bien dommage ! Mais si vous êtes en Italie et que vous tombez dessus, vous pouvez l'acheter vous ne serez pas déçus. D'ailleurs j'ai cru comprendre qu'il y avait aussi des coeurs coulants pour les intéressés...

J'ai vraiment apprécié ce côté aérien du gâteau, qui permet d'en prendre un bout même après un bon repas, s'il reste une petite place pour le dessert bien sûr. Moi qui d'habitude fait des plutôt des coulants ou des fondants, ca change et c'est agréable de terminer sur cette note chocolatée tout en légèreté. Sur le paquet, il est proposé de fourrer le gâteau avec de la pâte à tartiner... Mais il est tellement bien chocolaté que ce n'est pas nécessaire je trouve ! D'ailleurs, il y avait un sachet de sucre glace à saupoudrer dessus, mais il était tellement bon nature que j'ai oublié de le mettre ! 

Un grand merci à ma Bichette pour ce cadeau gourmand <3

 

J'ai testé : les préparations Lindt

Voir les commentaires