Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bulles de vie

Thiriet... côté salé !

9 Septembre 2014, 10:30am

Publié par Bulles de vie

Le mois d'août a été placé sous le signe de "cuisine de flemme". J'avais plus envie de profiter de l'été que de me mettre aux fourneaux et cuisiner de bons petits plats (je préfère faire ça l'hiver, quand il pleut ou qu'il fait froid !). Mais... cuisine de flemme ne signifie pas mal manger ni junk food. Non non, au contraire ! J'avais envie de bien manger, des choses originales et que je ne fais pas au quotidien. Et c'est chez Thiriet que j'ai trouvé mon bonheur. J'y suis allée au début du mois, pour faire le plein et du coup, je n'avais plus qu'à passer du congélateur au four ! C'était parfait, et franchement, les produits sont très bons ! Voici un petit aperçu de ce que j'ai goûté...

Thiriet... côté salé !

Pastillas au poulet : j'aime bien les pastillas, le côté croustillant des feuilles de brick et la garniture qui nous fait voyager. Poulet, oignons, concassée de tomates, carottes et amandes relevés au curry et aux zestes de citron, nous avons là une jolie recette orientale ! Et dès la première bouchée, on voyage ! Le poulet et les légumes sont bien assaisonés, on sent les épices avec le curry, les zestes de citron... C'est relevé mais pas trop, car je suis hyper difficile en la matière, dès que c'est un peu épicé, je trouve que ca pique... Et là non, pas du tout, c'est relevé mais pas épicé/piquant. La garniture est assez généreuse en poulet et en légumes. 

J'ai aussi aimé le fait qu'on ne trouve pas le côté sucré/salé, qu'on peut avoir parfois dans les restaurants marocains. Je ne suis pas trop fan de ce mélange, alors c'est un point positif pour moi. De très bonnes pastillas, servies avec une salade c'est parfait pour un diner léger aux saveurs parfumées ! 

Thiriet... côté salé !

Pressés au saumon gravelax et fromage frais : cette entrée me faisait de l'oeil depuis un moment... D'une part je la trouvais très jolie, et d'autre part, les saveurs me faisaient envie ! Elle se déguste froide, il faut donc prévoir de la sortir 4 heures avant de la manger pour qu'elle puisse décongeler au réfrigérateur (pour ma part, une subite envie s'est fait sentir vers 18h... j'ai mis 2 heures à température ambiante puis 30 minutes au réfrigérateur et c'était bon !).

Verdict : c'est très bon, vraiment ! J'ai adoré. On a différentes saveurs, différentes textures. Une base de biscuit (façon crumble) qui croustille, du saumon gravelax bien fondant, et une couche de fromage frais au yuzu, citron vert et aneth. Les trois vont très bien ensemble, on dirait un peu cheesecake salé ! Moi qui vouait en goûter un depuis longtemps ca tombe bien, voilà qui est fait maintenant. Et je peux vous dire que c'est très bon. Le fromage frais est légèrement arômatisé grâce aux agrumes, ce qui relève cette entrée pleine de fraicheur.

De prime abord, on peut croire que ces Pressés sont petits... Mais en fait non ! C'est une entrée, donc c'est de taille suffisante, surtout s'il y a un plat qui suit derrière. Je vais d'ailleus songer à en racheter pour un prochain repas de famille, car franchement sur une ardoise, avec une petite salade ou des tomates cerises, ca fait une très belle entrée !  

Thiriet... côté salé !

Croustades chèvre / tomates : j'adore les quiches, les tartes salées. Ce n'est pas nouveau, je pourrai en manger tous les jours. La base est la même, mais le goût peut énormément varier selon ce qu'on met dedans ! Du coup, j'ai voulu goûter une tarte salée de chez Thiriet, et j'ai choisi ces croustades : tomates, fromage de chèvre, herbes (basilic et thym), avec un appareil aux oeufs frais et à la crème fraiche. 25 minutes au four et hop, les croustades sont bien chaudes et prêtes à être dégustées. Miam miam ! Des croustades au top, qui peuvent facilement se classer parmi de "mes quiches préférées". La croûte est bien croustillante, on retrouve bien le goût des tomates mais surtout celui du chèvre dans la garniture ! L'appareil est assez onctueux, sûrement grâce à la crème fraiche, ce n'est pas trop lourd. La croustade est à la bonne taille, elle m'a fait un très bon déjeuner... je peux vous dire que j'étais bien, au soleil, avec ma croustade d'un côté et le soleil qui me tape sur les épaules de l'autre ! 

Thiriet... côté salé !

Pissaladière à la niçoise : je suis une fille du sud, la pissaladière est un de mes plats préférés (j'en mange au moins 2 fois par semaine), je me devais donc de goûter celle-ci ! Quand je lai vu dans le magasin, je n'ai pas hésité, direct dans le caddie (enfin la glacière). Et dans le genre ultra rapide à préparer, on peut difficilement faire mieux... seulement 8 minutes au four ! Déjà, elle sent bon les oignons, elle fait envie... La pâte est à l'huile d'olive, comme une pâte à pain, bref, la base de la pissaladière. Elle est bien croustillante, pas trop fine ni trop épaisse. Et la garniture... il pourrait y avoir un chouia plus d'oignons mais ils sont bien présents, avec un petit parfum de thym... très bonne ! Avec quelques olives et les anchois, pour les amatteurs. Je l'ai servi lors d'un déjeuner, nous l'avons coupé en 2 et elle n'a pas fait long feu ! Bref, pour la niçoise que je suis, j'ai trouvé cette pissaladière réussie. A avoir dans son congélateur, car les envies de pissaladière, j'en ai souvent ! 

Thiriet... côté salé !

12 bonbons croustillants aux saveurs d'ailleurs : je ne suis pas très apéro et produits "grignotage", je n'en achète pas souvent (voir jamais). Mais là, j'avais des amis qui venaient à la maison, et du coup je me suis dit que ces bonbons, ca changeait des chips ou biscuits apéro, c'était quand même plus sympa !

Dans cette boite, on trouve 12 bonbons, 4 saveurs :

- Façon thaï : crevettes et petits légumes, relevé de gingembre, coriandre et citron 

- Façon tajine : filet de poulet, petits légumes, raisin sec, amandes grillées hachées, zestes de citron, relevé de coriande et cannelle

- A l'indienne : filet de poulet, courgette, raisin sec et noix de coco, relevé de curry

- A l'italienne : mozzarella, fromage de chèvre, tomate, olives noires, relevé de pesto

Sans surprise, mon préféré est le bonbon à l'italienne ! Le fromage est chaud, fondant,... olala j'ai adoré ! Il ne fallait pas toucher à ces bonbons (les beiges !), ils étaient pour MOI ! Blague à part, les autres saveurs étaient aussi très bonnes et bien relevées. On sent les différents goûts et les parfums. Du reste... nous avons fait un petit test à l'aveugle (goûte un bonbon et devine lequel est-ce), et c'était plutôt réussi ! Bref, les 12 bonbons sont partis TRES (trop ?) rapidement, donc à refaire pour un prochain apéro ! Ou pourquoi pas en entrée, servir 4 bonbons sur une ardoise avec quelques feuilles de salades...

Thiriet... côté salé !

Au final, ce mois "cuisine de flemme" a été un bon mois, placé sous le signe de la gourmandise et de la régalade ! J'ai aimé tout ce que j'ai goûté et franchement, j'y reviendrai plus souvent. Les plats sont bons, les saveurs sont au rendez-vous, et côté prix, cela reste raisonnable. C'est bien moins cher que si on va acheter une part de quiche dans une boulangerie ou un traiteur ! C'est très pratique, c'est prêt en quelques minutes et surtout, tout est dans le congélateur ! La réponse à la question "qu'est-ce que je vais faire à manger" se trouve donc rapidement, pas besoin d'aller faire les courses ou de foncer à la boulangerie en cas d'envie subite de pissaladière^^

La prochaine fois, je vais goûter les plats préparés, qui se réchauffent au micro-ondes. Je trouve que c'est une solution pratique lorsqu'on est pressés ou que l'on rentre tard chez soi. Mais c'est aussi un moyen de manger des plats qui changent de l'ordinaire et qu'on ne fait pas quand on est seul ou à 2 (du genre des cannelloni, de la paëlla ou une blanquette de volaille !). 

Thiriet a été mon partenaire et mon allié du mois d'août. Mais une chose est sûre, il va le rester ! J'aurai toujours dans mon congélateur quelques plats salés, mais aussi bien sûr de bons desserts et des glaces... Histoire d'avoir de la gourmandise à portée de main et de pouvoir bien manger même en cas de flemme et que l'envie de cuisiner n'est pas là !

Commenter cet article